rassemblement des passionnés de l'Africa Twin et du trail


    PLUS D'AF

    Partagez

    yop1025

    Localisation : tarbes
    Année de la moto : Yamaha XT660Z 2009
    Messages : 943
    Date d'inscription : 26/08/2010
    Age : 45

    Re: PLUS D'AF

    Message par yop1025 le 13/11/2011, 15:14

    tel demain a la 1ere heure a ton assurance pour leur signaler ce defaut de CT et de papier de la part de ce voyou.

    naisse clement

    Localisation : prayssac (46)
    Année de la moto : 1989
    Messages : 3124
    Date d'inscription : 10/10/2009
    Age : 29

    Re: PLUS D'AF

    Message par naisse clement le 13/11/2011, 15:32

    https://picasaweb.google.com/113564165531111066088/AfDetruite?authkey=Gv1sRgCMzKnKK3oZ6Ddg

    voici le lien ou vous pouvez voir les photos.

    TiTi

    Localisation : Hérault (34)
    Année de la moto : 1996
    Messages : 3865
    Date d'inscription : 11/10/2009
    Age : 57

    Re: PLUS D'AF

    Message par TiTi le 13/11/2011, 17:15

    Ouf... Bien morflé !
    Le cadre a probablement pris mal...

    didiervfr

    Localisation : OISE 60
    Année de la moto : 1994 + 1994
    Messages : 179
    Date d'inscription : 05/09/2010
    Age : 56

    Re: PLUS D'AF

    Message par didiervfr le 13/11/2011, 18:12

    L'épave vaudra environ 150-200 euros, à voir si ce qui est récupérable a de la valeur: Tripmaster si ok, tableau de bord, maitre-cylindre,etc.
    Suivant le kilomètrage qu'il avait, le moteur à lui seul peut valoir largement le prix de l'épave, mais n'oublie pas les frais éventuels pour rapatrier l'épave...

    seblob

    Localisation : Toulouse
    Année de la moto : 1992 1989
    Messages : 731
    Date d'inscription : 11/10/2009
    Age : 35

    Re: PLUS D'AF

    Message par seblob le 13/11/2011, 18:29

    En gros avec du bol il reste le moteur, les roues, la selle, l'échappement, le bras oscillant, l'amorto et les composant électriques (CDI régulateur) en état ainsi que les commodos au guidon.

    Mais si on se réfère au lien qu'avais mis Ti² il y a quelques temps, on se fiche de savoir si çà vaut le coup de la faire réparer ou pas, l'assurance du responsable de l'accident DOIT rembourser le montant des réparations.

    Aprés à la victime de décider de ce qu'elle fait de cet argent.

    Genre si y'en a pour 6000 Euro de réparation, la valeur de la moto avant l'accident ne regarde en rien l'assurance adverse, aprés tout le type pouvait aussi bien rentrer dans une Goldwing qui sortait neuve de la concession, ou dans une Bugatti Veyron...................ou pire faire une victime, paralysée à vie .

    Bref, autant quand nous on assure notre véhicule, la prime est calculée selon la date de première mise en circulation (et tout un tas d'autres paramètres), par contre pour les dégats que l'on peut causer à un tier ben là c'est la surprise totale ...

    A+

    pascal

    Localisation : le subdray
    Année de la moto : 1993
    Messages : 49
    Date d'inscription : 05/10/2011
    Age : 51

    Re: PLUS D'AF

    Message par pascal le 13/11/2011, 19:28

    je venais juste de mettre des poignets chauffante, un pot leovince et une pompe a essence neuve.
    pour le transport c'est pas un probleme j'ai un boxer.
    je vais refflechire.

    yop1025

    Localisation : tarbes
    Année de la moto : Yamaha XT660Z 2009
    Messages : 943
    Date d'inscription : 26/08/2010
    Age : 45

    Re: PLUS D'AF

    Message par yop1025 le 13/11/2011, 20:47

    Il vaut mieux la revendre en pieces detachés sur le forum ici ou au bon coin ensuite, si evidemment, il n'y a pas moyen de la reparer !
    tiens nous au jus, il y a certains trucs qui nous interesserait certainement, et bon courage pour ta remise en forme !

    laurent 83

    Localisation : Var
    Année de la moto : 2002 48.000 km
    Messages : 60
    Date d'inscription : 13/07/2011
    Age : 51

    Re: PLUS D'AF

    Message par laurent 83 le 14/11/2011, 07:42

    Salut... Je viens de decouvrir ton post et je suis vraiment desolé pour toi et ta belle! Tu dis être resté dans l'ambulance 30 minutes, je pense donc que la police à eu le temps de se deplacer et sache que même si elle encourage à faire un constat car moins de paperasses pour eux, ils remplissent obligatoirement une main-courante que tu peux demander. Ce que j'ai fait lors de mon dernier accrochage car le probleme aujourd'hui est que les assurances ne se mangent pas le foie... c'est donc à nous de prouver que l'on à rien à debourser et ceci ne peut se faire sans la bonne foie de la partie adverse sinon, 50/50. Quand t'as rien à te reprocher, ça fous les boules!!
    Je te souhaite une issue heureuse.
    @+

    pascal

    Localisation : le subdray
    Année de la moto : 1993
    Messages : 49
    Date d'inscription : 05/10/2011
    Age : 51

    Re: PLUS D'AF

    Message par pascal le 19/11/2011, 16:54

    ça y est l'expert est passé, il me rembourse la somme de 2200 euros.
    il a estimé avant démontage a 6900 euros les frais de remise en etat.
    je suis dégouté car elle etait vraiment nickel cette becane.

    TiTi

    Localisation : Hérault (34)
    Année de la moto : 1996
    Messages : 3865
    Date d'inscription : 11/10/2009
    Age : 57

    Re: PLUS D'AF

    Message par TiTi le 19/11/2011, 17:09

    Si tu n'es pas en tort, l'assurance DOIT remettre en état ton véhicule... Pas de valeur vénale !!!

    Il y a ça qui a l'air pas mal: http://www.institut-idef.org/Valeur-venale-ou-valeur-de.html

    Une petite citation du texte, des fois que ça disparaisse:

    Valeur vénale ou valeur de remplacement : le contrat d’assurances et la loi.
    Trop souvent, lorsque la valeur de remise en état d’un bien endommagé par la faute exclusive d’un tiers identifié est supérieure à sa valeur vénale, l’assureur impose, à l’assuré-victime, en réparation de son préjudice, la valeur vénale. Cette solution est contraire à la loi

    Valeur vénale ou valeur de remplacement : le contrat d’assurance ou la loi

    Par Me Maryse CAUSSIN-ZANTE, Docteur en Droit, caussinzante@institut-idef.org

    Avocat au Barreau de Paris

    Membre de l’Institut international de Droit d’Expression et d’inspiration Française (IDEF)

    Lorsque la valeur de remise en état du bien [1] endommagé par la faute exclusive d’un tiers est supérieure à sa valeur vénale, les assureurs proposent une indemnisation limitée à la valeur vénale : cette solution imposée est contraire à la loi, selon une jurisprudence aussi ancienne que constante de la Cour de cassation [2] . La règle édictée est la réparation intégrale qui doit s’entendre de la valeur de remplacement du bien endommagé, ou détruit [3] !

    Le contrat d’assurance, contrat aléatoire par excellence, est une convention sui generis qui emprunte à la fois aux règles des quasi-contrats que sont, en l’occurrence la gestion d’affaires et la stipulation pour autrui, (notamment les clauses « défense-recours »), et aux règles des obligations volontaires par lesquelles chacune des partie s’engage envers l’autre à exécuter une prestation ( clauses « tous risques »).

    C’est ce qui explique que l’on confonde souvent les deux sources très distinctes de la créance contractuelle de l’assuré, victime d’un dommage, contre son assureur :

    la loi, dans les articles 1382 et suivants du code civil, à laquelle doit se référer l’assureur lorsqu’il exécute les stipulations contractuelles « défense-recours », ce qui implique qu’un tiers soit identifié,
    et le contrat d’assurance dans ses stipulations « tous risques », quand l’assuré-victime est totalement ou partiellement responsable du sinistre dont il demande réparation, ou que le tiers responsable n’est pas identifié.

    Ce qui conduit à deux solutions différentes concernant l’indemnisation de l’assuré-victime : la valeur vénale ou la réparation intégrale du bien sinistré.
    1° - L’exécution du contrat d’assurance, source exclusive de la créance de l’assuré-victime

    La valeur vénale ne peut être valablement proposée à l’assuré, victime du dommage, lorsque le montant des réparations est supérieur à la dite valeur vénale, que dans deux cas, et à condition que l’assuré-victime soit assuré « tous risques » :

    A) Lorsque l’assuré est responsable du sinistre, totalement ou partiellement. Le contrat d’assurance, en fonction de la valeur des primes versées par l’assuré, peut avoir prévu une franchise plus ou moins importante, ou pas de franchise du tout.

    B) Lorsque, l’auteur exclusif du dommage n’est pas identifié : c’est encore l’exécution du contrat, dans son acception « obligation volontaire » qui est poursuivie, et une franchise peut, également, avoir été prévue, comme indiqué précédemment.

    En effet, dans ces deux cas, ce ne sont pas les règles de la responsabilité civile qui peuvent être invoquées, mais la loi des parties qu’est le contrat d’assurance car :

    dans le 1er cas, c’est l’assuré-victime, mais également auteur partiel ou total du dommage, qui s’est « assuré » une indemnisation par son contractant, l’assureur, en échange d’une prime en rapport avec l’aléa accepté par ce dernier, et sous les conditions et réserves contractuellement prévues, notamment les « franchises »...

    et dans le second, l’auteur du dommage n’étant pas identifié, l’assureur et l’assuré-victime se retrouvent dans le cas de figure précédent, sous réserve que, lorsque l’assuré est fautif il pourrait également encourir une sanction contractuellement prévue.

    Mais lorsque l’assuré déclare à son assureur un sinistre dont il a été victime et dont l’auteur exclusif est un tiers identifié, c’est alors l’aspect « quasi-contrat » qui entre en jeu : l’assureur « gère » les affaires de son assuré et « stipule » pour lui, en demandant l’application des articles 1382 et suivants du code civil, mais toujours en exécution du contrat qui le lie à son assuré.
    2° - L’application de la loi, en l’occurrence des articles 1382 et suivants du code civil

    En application des articles 1382 et suivants du code civil, c’est la réparation intégrale du préjudice qui s’impose [4] peu importe la garantie souscrite, même au « tiers », c’est-à-dire l’assurance minimum légale, à la double condition que l’assuré-victime n’ait aucune responsabilité dans la survenance du dommage, et que l’auteur du sinistre soit identifié.

    Ce qui signifie que

    l’expert, qui ne doit en rien conclure sur le plan juridique, notamment en invoquant la distorsion entre la valeur des réparations et la valeur vénale du bien, n’étant pas compétent pour le faire, doit se limiter à évaluer le montant de la remise en état du bien.

    cette évaluation étant faite, (l’assuré-victime peut d’ailleurs toujours demander une contre-expertise), le montant des réparations accepté par la victime lui est dû.

    Il s’ensuit notamment [5] que :

    o Le fait que l’assuré-victime ait procédé lui-même, ou fait procéder par son personnel, à la remise en état du véhicule, ne diminue en rien ses droits à réparation intégrale, c’est-à-dire à hauteur de la valeur estimée et acceptée de la remise en état du véhicule (civ.2, 19 nov. 1975, D. 1976, 137, note Le Tourneau)

    o De même, l’assuré-victime n’a nullement l’obligation de procéder ou faire procéder à la remise en état du véhicule, ou d’acquérir un véhicule semblable, le montant de la remise en état lui est dû, peu importe ce qu’il décide d’en faire. (civ.2, 31 mars 1993, RTD civ.1993, 838, obs Jourdain)

    o La réparation intégrale inclut le manque à gagner de l’assuré-victime (civ.2, 3 nov.1972, Bull.2, 268, p. 221)

    o L’assuré-victime est même en droit de demander à l’assureur de l’auteur du dommage, le paiement de l’indemnité représentant la valeur de remplacement du véhicule, ainsi que le remboursement des échéances du prêt contracté pour son acquisition, rendues directement exigibles du fait de l’accident et dont il a dû s’acquitter (civ.2 , 19 nov. 1997, Bull. civ. II n° 280, Gaz. Pal. 1999.1.148 Note Mury)

    o Enfin, il est interdit, en application du principe de la réparation intégrale, de déduire un quelconque taux de vétusté des organes à réparer ou à changer (civ. 2, 8juillet 1987, Bull. civ. n°152 ; civ.2, 3 octobre 1990, Bull. civ. n°183 ; civ.2 14 juin 1995, Bull. civ. II, n.186, p.107).

    En résumé, c’est à l’assuré, victime sans la moindre part de responsabilité dans la survenance du dommage de choisir [6] :

    soit de faire procéder aux réparations par l’assureur, sans que l’assureur puisse soustraire un quelconque taux de vétusté.

    soit de demander le versement de la somme évaluée par l’expert, et qu’il a acceptée, pour la réparation intégrale du bien, sans que l’assureur puisse exiger la preuve de la réparation ou du remplacement du véhicule [7] . L’assureur pourra alors exercer, contre l’auteur du dommage, ou son assureur, l’action dite « récursoire » qui consiste à se faire rembourser les sommes qu’il a avancées à son propre assuré.

    Publication de cet article : 13 décembre 2005

    seblob

    Localisation : Toulouse
    Année de la moto : 1992 1989
    Messages : 731
    Date d'inscription : 11/10/2009
    Age : 35

    Re: PLUS D'AF

    Message par seblob le 19/11/2011, 18:46

    C'est même plus "vicieux" que çà puisque l'assurance doit juste t'avancer l'argent en fait, et se faire rembourser par l'assurance de la partie adverse .

    Si ils te filent que 2200 Euro, je pense que c'est parce qu'ils vont quand même toucher les 6900 Euro et se garder tout le "surplus" .

    Bref, tu ferais bien d'imprimer le texte cité par Ti² et le faire lire par ton assurance.
    De toute manière d'aprés ce texte, ton expert est tout juste autorisé à chiffrer le montant des réparations, la valeur de ta moto ne le regarde en rien dans un tel cas.

    En plus, t'es donc sensé toucher les 6900 Euro, et aprés tu fait ce que tu veux avec cet argent, t'es même pas obligé de faire réparer ta moto.

    A+

    pascal

    Localisation : le subdray
    Année de la moto : 1993
    Messages : 49
    Date d'inscription : 05/10/2011
    Age : 51

    Re: PLUS D'AF

    Message par pascal le 23/11/2011, 12:30

    j'ai quand meme negocier avec l'expert, il me remboursse la somme que j'ai payé la moto,j'ai aussi récupérè mon pot leovince neuf, mes poignets chauffantes neuves (3 jours)et la pompe a essence honda qui n'a meme pas un demi plein.
    c'est toujours ça.

    je vais voir a inclure mon blouson dans le dossier corporel car j'ai égaré la facture.
    sinon le casque pas de probleme il est pris en charge.

    merci pour vos conseils.

    yop1025

    Localisation : tarbes
    Année de la moto : Yamaha XT660Z 2009
    Messages : 943
    Date d'inscription : 26/08/2010
    Age : 45

    Re: PLUS D'AF

    Message par yop1025 le 23/11/2011, 14:31

    dommage que tu n'es pas racheté l'epave à un prix dérisoire pour en faire une desosse ou pour pieces pour toi même Crying or Very sad

    Tant pis, elle fera le bonheur d'une casse moto qui fera son beurre dessus. Triste fin !

    pascal

    Localisation : le subdray
    Année de la moto : 1993
    Messages : 49
    Date d'inscription : 05/10/2011
    Age : 51

    Re: PLUS D'AF

    Message par pascal le 23/11/2011, 16:57

    non il n'y a pas grand chose a recupérer, mise a part peut etre le moteur.
    sinon si je ne reprend pas un AF?????????????????? je vendrais les pieces que j'ai récupérés.


    pascal

    Localisation : le subdray
    Année de la moto : 1993
    Messages : 49
    Date d'inscription : 05/10/2011
    Age : 51

    Re: PLUS D'AF

    Message par pascal le 29/12/2011, 18:36

    salut a tous,j'ai des pieces a vendre, je vous les proposes avant des mettre sur leboncoin.

    un silencieux LEOVINCE (utilisé seulement 15 jours)comme neuve.

    une paire de poignées chauffante. (15 jours aussi).

    une pompe a essence honda ( n'a pas fait un plein).neuve

    cutch59
    Admin
    Admin

    Localisation : BOESCHEPE, Nord, Flandres
    Année de la moto : 2016 BBR non dct 7500kms
    Messages : 5879
    Date d'inscription : 30/09/2009
    Age : 52

    Re: PLUS D'AF

    Message par cutch59 le 29/12/2011, 18:39

    mp pour toi


    _________________
    Profiter de la vie sans amis n'est pas la vie!
    n'attend pas que l'on te donne ce que tu ne sais donner!!

    Moustaches-au-vent

    Localisation : La Seyne sur Mer
    Année de la moto : 2003
    Messages : 1050
    Date d'inscription : 09/10/2009
    Age : 62

    Re: PLUS D'AF

    Message par Moustaches-au-vent le 31/12/2011, 11:11

    mp pour toi

    pascal

    Localisation : le subdray
    Année de la moto : 1993
    Messages : 49
    Date d'inscription : 05/10/2011
    Age : 51

    me revoila

    Message par pascal le 30/5/2014, 12:12

    salut a tous, j'envisage d'investir dans un gros trail, mais j'hésite entre un africa rd07 et un 990 adventure, je pense connaitre vos avis, mais si quelqu'un a eu la chance d'avoir les deux , je suis preneur d'infos.

    fiabilité?
    cout d'entretien?
    confort ect.....?

    MERCI


    job

    Localisation : maine et loire
    Année de la moto : 1000 CRF
    Messages : 982
    Date d'inscription : 13/03/2011
    Age : 56

    accident

    Message par job le 2/6/2014, 09:38

    Salut PASCAL
    Je suis désoler pour toi car c'est sur les assurances se mouillent pas y a du monde pour t'assurer mais en cas de problème y a plus personne
    j'en sais quelque chose ça fait presque trois ans que j'ai eu mon accident grave car beaucoup de corporel (toujours en arret) c'est a la victime de fournir toutes les preuves de l'accident, l' assurances qui doit payer fait l'autruche, en gros tout le monde s'en balance et on te laisse dans ta mouise pour etre poli, personne te demande comment tu vit !! je te souhaite de remonter sur une belle moto très vite et garde le moral, attend la nouvelle AFRICA!!

    Contenu sponsorisé

    Re: PLUS D'AF

    Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:47


      La date/heure actuelle est 2/12/2016, 20:47